Jeudi 7 octobre 2021

Calvi à l’heure du Tour de Corse Historique

Image
Tdch
Quatre spéciales étaient au programmes de cette 3ème étape du XXIème Tour de Corse Historique. Une journée avec de l'humidité, de la pluie et du vent pour les pilotes qui ont du faire face avant de rejoindre Calvi, ville étape. Youness Kadaoui qui était en tête ce matin au départ de Murato a été contraint à l'abandon et c'est Marc Valliccioni au volant de sa BMW M3 qui est en tête.

Le Tour de Corse Historique est un événement que tous les férus de sports mécaniques ne veulent pas manquer.

Aussi, rien de surprenant de voir les spectateurs dans les spéciales s'émerveiller au passage des bolides.

Ce Tour de Corse Historique c'est celui de quelques grands noms des rallyes qui ont brillé par le passé dans cette épreuve mythique qu'est le tour de Corse automobile mais aussi de passionnés de voitures anciennes.

Pour cette 21e édition, ils sont venus de toute la Corse et du continent mais aussi de suisse, de Belgique, du Canada, des États-Unis...

Que dire de cette 3e étape qui devait conduire les équipages en Balagne, terre de rallye par excellence ?

Une journée qui s'annonçait plutôt cool pour les pilotes et qui finalement s'est avérée beaucoup plus compliquée que cela avec sur le parcours des routes humides, de la pluie, du soleil et du vent.

Difficile dans ces conditions de faire le bon choix des pneumatiques.

Et puis, il y a eu ces impondérables qui font qu'une course reste une course avec tous les aléas que cela comporte.

Et ce n'est pas le leader de la course Youness Kadaoui qui nous contredira après la mésaventure du matin quand au volant de sa Porsche il a heurté une vache, avant d'être un peu plus tard victime d’une sortie de route et contraint à l'abandon !

Cet abandon faisait l'affaire de Marc Valliccioni sur sa BMW M3 qui dans deux autres spéciales signait le scratch, dont un remarquable dans l'ES de Pietralba, avant de rentrer au parc d'assistance de Calvi. 

Au classement général, le pilote BMW est donc solidement installé en tête devançant de plus de deux minutes Alain Oreille sur Porsche 911 et Christophe Casanova, sur BMW M3, séparés que de 13 secondes et en bagarre pour la deuxième place.

Au parc d'assistance, face au Super U de Calvi il régnait une belle ambiance.

Pendant que certains reprenaient des forces, d'autres remettaient les voitures en état et ce dans une ambiance très conviviale.

Petit bémol à ce grand moment de sport automobile, l'impossibilité pour les calvais et surtout les balanins ou autres de trouver une place pour stationner. L'ensemble des parkings étaient effectivement réquisitionnés pour l'organisation ! Un problème qu'il faudra revoir si l'on veut que cette manifestation ait le retentissement souhaité.

Laurent Battaglini et Jean-Jo Punetti la passion chevillée au corps

Retour au Parc d'assistance pour souligner le travail de deux bénévoles qui ont la passion du rallye chevillée au corps.

Il s'agit de Laurent Battaglini et Jean-Jo Prunetti qui micro en main ont assuré l'ambiance en interviewant les pilotes, en racontant des anecdotes et en commentant certaines péripéties de la course.

« Nous sommes des bénévoles et nous avons la passion des rallyes. Personnellement je suis le Tour de Corse historique depuis sa première édition. J'ai occupé beaucoup de postes avant de m'intéresser à celui de speaker. Au micro j'apporte une touche locale qui est je crois très appréciée de tous. Modestement j'ai une culture des rallyes en Corse et du Tour de Corse. Au-delà des entretiens et des anecdotes j'apporte aussi une touche technique sur les voitures en course ». 

Au hasard de leurs interviews on aura retenu celle de l'équipage américain composé de Cameron et Siri Healy venu depuis Washington pour disputer ce Tour de Corse historique au volant d'une Porsche :

« C'est une merveilleuse aventure. Ce n'est que notre deuxième rallye mais nous apprenons vite ; nous sommes émerveillés par ce Tour de Corse automobile qui est à la mesure de ce que l'on nous en avait dit. Il y a une organisation remarquable. Et, que dire de cet accueil des corses, c'est tout simplement magique. Oui c'est sur nous reviendrons et pourquoi pas avec d'autres équipages » précisaient Cameron et Siri avant de regagner leur parc d'assistance.

Grégory Galiffi et les caméras de Direct Auto s'installent au Parc fermé de Calvi

Autre décor, celui du Parc fermé situé au pied des remparts de la citadelle, sur l'ancien port de commerce et où il régnait une formidable ambiance.

Didier Bicchieray, adjoint au maire de Calvi saluait pilotes et copilotes.

Et puis, toujours dans le parc fermé, les caméras de Direct Auto se sont installés pour la réalisation de leur émission avec leur animateur vedette Grégory Galiffi.

Calvi et le Tour de Corse Historique étaient à l'honneur.

Demain vendredi 8 octobre, les équipages devront se lever très tôt pour cette 4ème étape entre Calvi et Propriano avec en guise de petit-déjeuner une ES 11 dont rêvent tous les pilotes, celle entre Notre-Dame de la Serra et le Pont du Fango. Une spéciale mythique, technique, rapide où il faudra appuyer sur le champignon.

Gilbert Guizol

 

Classement après ES10

Pos.

Pilote

Voiture

Ecart

1

Valliccioni

BMW M3

 

2

Oreille

Porsche 911

+2min40s

3

Casanova

BMW M3

+2min53s

4

Agostini

Ford Escort MK2

+4min1s

5

Jenot

Ford Escort MK2

+5min28s

6

Marchetti

Ford Escort MK1

+7min10s

7

Botti

Porsche 911

+8min19s

8

Marcellie

BMW M3

+12min24s

 

 

Programme du jour : 4e étape

 

ES11

Notre-Dame-de-la-Serra - Fango

28.43 km

Départ 07h18

 

ES12

Galeria – Curzo

27.18 km

Départ : 8h11

 

ES13

Liamone - Tiuccia (Masorchia)

12,81 km Départ à 11h34

 

ES14

Albitreccia – Stiliccione

29,67 km

Départ : 13h07

 

Total de l'Etape 98.09 km