Mardi 22 décembre 2020

Programme « Petites villes de demain » : L'Ile-Rousse et Calvi parmi les 11 communes de Corse qui seront aidées par l'État

Image
Ile Rousse
Dans le cadre du programme « Petites villes de demain » lancé le 1er octobre dernier et porté par le Gouvernement, Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations et l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires), ce sont près de 3 milliards d'euros et un millier de communes qui seront accompagnées. Avec les collectivités locales, pas moins de 3 milliards d'euros vont être injectés. Parmi elles en Corse, les communes de Calvi, L'Ile-Rousse, Corte, Ghisonaccia, Porto-Vecchio, Bonifacio, Sartène, Propriano et Vico vont en bénéficier.

Ce programme "Petites villes de demain" cible 1000 communes et intercommunalités de moins de 20 000 habitants qui exercent des fonctions de centralités et qui présentent des signes de fragilité. Ces dernières devront se porter candidates auprès du préfet de leur département. Le programme vise à donner aux élus locaux des outils pour redynamiser leurs territoires et améliorer les conditions de vie des habitants. Il propose un accompagnement sur 6 ans qui reposera essentiellement sur trois piliers :

  • le soutien en ingénierie, en particulier par le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75 %), et l’apport d’expertises externes.
  • des financements sur mesure apportés par l'Etat et ses partenaires financeurs (Banque des territoires, Anah, Cerema, Ademe)
  • l’accès à un réseau grâce au" club Petites Villes de demain".

Les communes lauréates auront 18 mois pour mettre en place et finaliser un projet de territoire et signer une convention qui vaudra opération de revitalisation du territoire (ORT). Ce programme est lancé trois ans après "Action coeur de ville", destiné aux villes de plus de 20.000 habitants et doté de 5 milliards d'euros sur cinq ans pour améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter le rôle de moteur de ces villes dans le développement du territoire. Parmi les principaux apports du programme, dont pourront bénéficier les collectivités incluses dans Petites villes de demain, on peut notamment citer : Le financement jusqu’à 75 % du poste de chef de projet (modulation fonction de l’enga-gement dans une opération programmée de rénovation de l’habitat), pour accompagner la collectivité dans la définition et la conduite de son projet de territoire. La Ville de L'Ile-Rousse a été sélectionnée pour participer au programme "Petites villes de demain", programme porté par l'Agence Nationale de Cohésion des Territoires.

 

La satisfaction de la commune de l'Ile-Rousse

 

Image
Jacqueline Gourault
Description
Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires.
Simu assai fieri di participà à stu prugramma è ci mubilizaremu à fiancu à i nostri partenarii per rivitalizà u nostru territoriu

Le 16 octobre dernier, Mme le maire Angèle Bastiani interpellait la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, à ce sujet, lors d’une rencontre en préfecture. 

«  C’est aujourd’hui acté : L’Île-Rousse est sélectionnée ! »

- Le financement de postes de managers de centre-ville (subvention de 40 000 euros pour 2 ans) d’un diagnostic flash post-Covid (à 100 %) et comprenant un plan d’actions en faveur de la relance du commerce de centre-ville.

- L'accompagnement sur 2 jours pour mener une co-construction sur des actions complexes (reconversion d’un site en friche par exemple)

- La prise en charge d’une partie du déficit d’opération pour les projets de reconversion de friches urbaines, commerciales et industrielles, pour réaménager des terrains déjà artificialisés

- Le financement de 1000 îlots de fraîcheurs et d’espaces publics plus écologiques

-La  possibilité de bénéficier des réductions fiscales pour les travaux dans l’immobilier ancien (dispositif Denormandie), dans le cadre d’une opération de revitalisation de territoire

- La création de 800 France Services, d’ici 2022 dans les communes du programme (30 000 euros de subvention annuelle + formation et aides à l’investissement)

La création de 200 Fabriques du territoire, tiers-lieux regroupant des services liés au numérique (télétravail, ateliers partagés...) profitant à l’ensemble du territoire

Le déploiement de 500 Micro-Folies, tiers-lieux numériques culturels développés par l’établissement public de la Villette et financés jusqu’à 80 % par l’État

- Les aides financières et l’accompagnement de la Fondation du Patrimoine pour accélérer la rénovation du patrimoine non classé ».

Et de conclure : « Simu assai fieri di participà à stu prugramma è ci mubilizaremu à fiancu à i nostri partenarii per rivitalizà u nostru territoriu ».