Dimanche 8 mai 2022

À Aregno et Corbara : commémoration du 77ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe

Image
8 mai
Dans les communes d'Aregno et de Corbara, comme partout sur le territoire national, on a commémoré ce dimanche le 77ème anniversaire de la fin de la guerre en Europe.

Dans la nuit du 6 au 7 mai 1945, le général Alfred Jodl, chef d'état-major de la Wehrmacht, signe à Reims la capitulation sans condition de l’Allemagne. L'acte de capitulation fixe la cessation des hostilités au 8 mai à 23h01. Un nouvel acte de capitulation du IIIe Reich est alors signé à Berlin entre les commandements militaires allemands et alliés. La guerre prend officiellement fin sur le continent européen.

Si les Français ne travaillent pas le 8 mai, il n’en a pas toujours été ainsi. En 1946, la commémoration de la victoire à cette date est instaurée par une loi, mais à condition que ce jour-là soit un dimanche. Autrement, la Libération sera célébrée le premier dimanche qui suivra le 8 mai.

Quelques années plus tard, en 1953, le 8 mai est déclaré jour férié à la demande des anciens déportés et résistants. Mais les parlementaires de la Ve République reviennent sur cette décision en 1959, et choisissent le deuxième dimanche de mai. En 1968, on instaure à nouveau le 8 mai comme date de commémoration, mais ce jour reste travaillé.

Sept ans plus tard, en 1975, le président Valéry Giscard d'Estaing décide de supprimer la commémoration officielle de la victoire sur l'Allemagne nazie et de la remplacer par une Journée de l’Europe, afin de marquer la réconciliation franco-allemande.

Ultime changement en 1981 : le 8 mai est finalement déclaré jour férié, en mémoire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de ses combattants.

Depuis, le rituel est inchangé, et nombreux sont ceux chaque année à honorer  ce devoir de mémoire, tout en ayant une pensée pour ceux qui ont payé de leur vie notre liberté. Les plus anciens ont également en mémoire cette allocution de Charles de Gaulle, président du Gouvernement provisoire, annonçant la Victoire de la France et des Alliés face à l'Allemagne nazie. 

En ce 8 mai 2022, alors que la guerre sévit, tout près de chez nous, en Ukraine, cette commémoration prend encore plus de sens. En Balagne, nous avons fait le choix cette année de mettre le focus sur les communes d'Aregnu et Corbara. 

Après l'office religieux du souvenir, c'est au pied des monuments aux morts respectifs, en présence des autorités civiles et religieuses qu'une cérémonie a eu lieu. Au cours de celles-ci un message de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire des anciens combattants a été lu :

En ce 8 mai 2022, dans chaque ville et village de France, sur nos places, squares et jardins municipaux, devant nos monuments aux morts et mémoriaux, nous commémorons le 77ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe avec une singularité toute particulière, en écoutant les douloureux échos du temps.

Le 8 mai 1945, notre continent voyait s’achever cinq années de tempêtes, de douleur et de terreur. Ivresse de la victoire mais détresse face à l’immense sacrifice consenti. Dans cette joie bouleversée, les embrassades n’ont fait oublier qu’un temps les villes ruinées, les campagnes exsangues, les proches disparus, les restrictions. L’humanité a payé le plus lourd tribut de son histoire. Elle a vu la barbarie nazie franchir le seuil de l’inhumanité et de l’indicible. Elle a découvert, stupéfaite et horrifiée, qu’elle pouvait s’anéantir elle-même (…)."

Poursuivre le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix

Puis, lecture était donnée du message de l'Union française des associations de combattants et victimes de guerre (UFAC). 

« En ce jour de commémoration, rendons hommage aux innombrables victimes civiles et militaires des combats meurtriers, des bombardements aériens, de la captivité, de l’internement, de la déportation, des exécutions et exterminations. Rendons hommage à tous les soldats alliés et français de la Métropole et des Territoires d’Outre-mer, aux volontaires de la Résistance, à tous ceux qui sur terre, sur mer et dans les airs unirent leurs forces pour vaincre le fascisme et le nazisme. Pour l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC), il importe que ces pages d’Histoire faites d’événements douloureux et de moments héroïques soient connues, comprises et partagées par tous. Aujourd’hui, le fanatisme religieux, le terrorisme, le réveil des nationalismes menacent la paix, la sécurité des peuples, la liberté et les droits de l’Homme. Aussi, fidèle au souvenir de celles et ceux qui ont sacrifié leur vie pour un monde sans guerre et sans haine, l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) appelle tous nos concitoyens à poursuivre le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix. Vive la République ! "

Dépôt de gerbes, minute de silence, hymne national,  et bénédiction des monuments devaient suivre.

À noter la présence à Aregno du Maire David Calassa et à Corbara de Paul Lions, tous les deux entourés de plusieurs élus et représentants d'associations des Anciens Combattants.

Texte Gilbert Guizol. Photos Kevin Guizol / Eyefinity Prod