Jeudi 16 juillet 2020

Corseacare 2020 : les gardiens de la mer reprennent le large

Image
Corseacare
L’association Nacomed, acronyme de « Navire d’études Corse Méditerranée », a démarré son voyage scientifique d’été le 9 juillet, en quittant le vieux port de Bastia à destination de Bonifaziu.

Cyrille, Président de l’association et capitaine du voilier Yaka, a mis à profit le confinement au Vieux Port de Bastia pour préparer son bateau et tester le filet de collecte du plancton et le piège à micro-plastiques de surface, le manta.

Pauline, toute jeune diplômée de l’Université de Corse, son Master de biologie Marine en poche, a supervisé les expériences scientifiques, prévues lors de cette tournée des rivages de notre île, et qui va durer 1 mois.

nacomed

Lovina et Quentin, 2 jeunes chercheurs de la station de recherches de la Stareso, située à la presqu’île de la Revellata, près de Calvi, sont venus visiter le navire avant son départ. Ils ont vérifié le filet à plancton et la manta, qui semblent être prêts à jouer leur rôle. Cyrille et Pauline ont fait les essais et les derniers réglages avant le départ. Les prélèvements de plancton seront envoyés à la Stareso pour une analyse de la colonne d’eau des 100 m.

nacomed corseacare corse 2020

photo J-B Andréani, Olmu Production

Ils seront 5 au départ de cette longue étape de navigation, avec, en dehors de Cyrille et de Pauline :

  • Nathalie, éco-volontaire NACOMED et voileuse depuis 8 ans,
  • Marine, bénévole de l’association Mare Vivu et étudiante en master MSc. MARRES de l’Université Côte d'Azur,
  • Dylan, bénévole de l’association Mare Vivu et biologiste marin tout juste diplômé de l'Università di Corsica.

Leur première longue étape de navigation a pour destination Bonifaziu, aux alentours du 14 juillet. Ils sont passés à rondinara le 12 juillet et ont effectué les premiers prélèvements.

Nacomed et le Yaka vont alors rejoindre l’association Mare Vivu pour le départ de la mission CorSeaCare 2020.

L’association Mare Vivu, basée à Pinu, dans le cap Corse, a été fondée en 2016 par 2 jeunes diplômés insulaires,   Pierre-Ange et Anthony-Louis. Elle effectue, chaque été, une tournée des plages et ports corses, en trimaran léger, pour sensibiliser les estivants et les insulaires à la pollution plastique de la Méditerranée. Leur mission porte le nom de « CorSeaCare ».

Nacomed et Mare Vivu se répartissent les tâches. Le voilier procure l’assistance navigation et météo aux petits trimarans, effectue les prélèvements de plastiques et de plancton au large. Mare vivu s’occupe du littoral et de la diffusion du message de défense de la méditerranée au contact direct du grand public.

corseacare 2020

photo Jean-Baptiste Andreani, Olmu Production

Les prochaines étapes seront Ajaccio aux environs du 19 juillet, puis Calvi vers le 30, et finalement Bastia aux alentours du 9 août. La mer et la météo commandent, les bateaux disposent, et les dates sont donc approximatives.

Souhaitons bon vent et bonne récolte à ces jeunes marins, scientifiques et bénévoles, au service de Mare Nostrum et des générations futures…